Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 18:43

Sur les plages, il arrive qu’un marchand à la sauvette propose des produits locaux aux pique-niqueurs et aux touristes : parfois c’est de la vannerie, parfois du café, d'autres fois des chichis…

 

 Cette fois-ci, c’est un "vendeur de pistaches" qui a arpenté la plage de Grand' Anse. Sur sa tête,  il portait une énorme corbeille tressée.  Elle contenait  des cornets de pistaches (cacahuètes grillées emballées dans du papier journal), un peu comme des cornets-surprises.

 

      vendeur de pistaches 2

Cette coutume a tendance à disparaître alors qu’à l’époque du chemin de fer, dans chaque gare, des marchands proposaient cette friandise aux voyageurs.

Pour 1 euro, Robin a eu son cornet. L’homme auquel j’ai demandé s’il était de Grands Bois ou des environs m’a répondu qu’il venait de saint Pierre. C’est lui-même, comme notre ami Jean-Paul, qui fait griller ses pistaches (cacahuètes), et qu’il a  bien du mal à les vendre : les affaires ne marchent pas fort.  S’il doit encore payer l’essence, il n’a pas gagné grand chose, le brave homme. Malgré tout, Servan - c'est son nom- garde le sourire.


 vendeur de pistaches

En 2012, les  marmailles préfèrent les choses sucrées. Or les cacahuètes sont naturelles, sans ajout de sucre ;  de plus  il faut enlever l'enveloppe des arachides... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans culture locale
commenter cet article

commentaires