Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 20:23

Devant la Maison Vallée, à l’angle droit, un arbre attire les regards. C’est le « mambolo ». Majestueux, il porte en cette saison des fruits marron – orange dont la peau ressemble à du velours.
mambolo 3

Le sol est jonché de ces grosses « pêches ». Quand on les ramasse, on comprend qu’elles ne soient pas convoitées par les gourmands : elles dégagent une odeur écoeurante. C’est aussi la raison pour laquelle on appelle ces fruits « caca de chat » mais elles ne diffusent cette odeur que lorsqu’elles sont très mûres. L’arbre fructifie de mars à octobre… encore une fois, la nature est en avance…

 L’espèce a été introduite sur l’île en 1770 lors d’une mission organisée mambolo 2par Pierre Poivre. L’arbre n’acquiert son port majestueux qu’au bout de 40 ans et pousse de préférence dans les bas de l’île entre 0 et 300 m d’altitude. Or,  la Maison Vallée doit se situer à 100 mètres, ce qui explique sa présence ici. Mais l’arbre est en voie de disparition parce qu’on ne consomme plus ses fruits. Jusqu’à ce jour, je  n’en ai jamais vu sur les marchés. Alors qu'est-ce qu'on attend pour en replanter ? ça se multiplie par semis... et c'est joli !


mambolo zip
Il paraît pourtant que le fruit a un goût agréable, il est sucré, parfumé, rappelant  le goût de l’anonne – connais pas-  mais moins juteux.
Le bois du mambolo est utilisé en ébénisterie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ping 13/06/2014 05:11


Thank you for your blog on Caca de chat, i was in Reunion for 3 months working with CIRAD at St Pierre in 2002-3. We visited St Denis, i cant remember what we have read and we followed the guide
and went to see this tree in a private garden of a nice house that is on the left jand side from hotel ville to the botanic garden, the tree is very large, can be seen from the street, the gate
locked and we managed to get the attention of the conciege and he offered us to get in the garden and even pick with a long pole some fruits for us. we kept one in my wife's hat and we brought it
back to St Pierre and had diner with my colleague botanist Dr Laurent Urban who was working at CIRAD by then. we two opend the fruit and bitted into it. you know the result, we spit it out
immediately ! 


I have been looking for the book (guide) that directed us to the maison (hotel), but cant find on the net. I loved that book, but cant remember teh name of teh book, i love to buy oone now, but
dont which one. if you can help to find that book/guide it will be great and i will pay for all the cost.  it could be a local guide/book. ping, in australia.