Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 08:39

 

Le 13.10 après le petit déjeuner, nous partons avec notre navette pour Munnar. Le trajet durera plus de 4 heures !

Les villes sont tentaculaires, on a l’impression que jamais elles ne se terminent. En route, nous remarquons des scènes pittoresques (vendeuses de colliers de fleurs, femme étendant le linge à sécher par terre) mais aussi des scènes de labeur ( femmes et hommes travaillant dur sur le bas-côtés)

  Kerala 42 Kerala 42b

 

Stop à notre premier poste de péage : rien d’automatique ! Deux employés encaissent les roupies que leur tend notre chauffeur. On paie en espèces, la caisse est une boîte en plastique.

Kerala 45  Kerala 44b

 

  Sur notre parcours, se succèdent des tours ouvragées à plusieurs étages et niches dans lesquelles trône un saint, une vierge… à l’abri derrière une vitre. Vraisemblablement l'équivalent de nos calvaires…

 

Kerala 41aa   Kerala 41a 

Kerala 41b Kerala 41c

 

Bientôt la circulation devient moins dense, on longe des rizières, des champs d’ananas.

 

Kerala 41d Kerala 41e

Champs d'ananas                                                           rizières

 

De petites routes traversent des plantations de caoutchoucs (dont la sève coule dans un récipient fixé au tronc) ; Ti Yab nous fait remarquer la présence de feuilles de cardamone. De jolies villas sont bâties entre les plantations.

 

Petite halte à Nedumcandom pour boire un massala-tea, c'est un thé au lait épicé et sucré, tout simplement succulent.

 

Kerala 43 SH Kerala 45a

                                                      Pause massala-tchai

 

En chemin, nous faisons un arrêt à la cascade de Cheeyappara, située à 13 km d'Adimali et à 35 km de Kothamanagalam.

Cette chute impressionnante tombe à quelques pas de la route.   Kerala 42x Kerala 46

 

De nombreux commerçants y ont installé de petites boutiques. Là, nous  achetons des flacons contenant des plantes médicinales « ayurvédiques » : pour faire les soins capillaires,  il faut y ajouter de l’huile d’olive et laisser macérer.

 

Kerala 46c Kerala 46a

   Dans d’autres stands de la noix de coco, du thé massalé, des fruits, du tabac à chiquer …

Ce qui nous désole est l’absence de conscience environnementale : des tas de papiers gras et des bouteilles en plastique jonchent le sol, dès qu’un attroupement humain a lieu devant des sites de consommation. Pas de poubelle ! On a l’impression que la présence de ces déchets ne gêne personne. Kerala 48

 

Avant de regagner le bus, nous nous attardons près d’un muret où des singes viennent de s’installer. Voilà trois de nos amis,très indiscrets, en train de photographier des scènes pour le moins "très naturelles". 

 

 


Nous nous arrêtons pour partager un repas en route à 12 heures dans un restaurant très propret. Nous mangeons pour 1400 roupies à 13 (soit 2 euros par personne !) Ici on ne sert pas d’alcool, nous nous contenterons donc d’eau mais vérifions toujours si les bouteilles sont bien fermées. 

 

Kerala 48c

Une règle de bienséance : l’usage des toilettes nous est rappelé par Zaza.

Dans ce pays, il faut absolument éviter aussi de manger avec la main gauche, considérée comme impure ( main qui sert à essuyer le derrière) A défaut de papier hygiénique, l’usage veut qu’on utilise de l’eau et la main gauche : un robinet et une douchette placés à bonne hauteur et un seau se trouvent à côté de la cuvette ou du WC turc. Si on utilise du papier il faut éviter de le jeter dans les toilettes, il faut le mettre à la poubelle prévue à cet effet.

 

  A  13 heures, nous atteignons Munnar et nous installons à l’hôtel C7, idéalement situé au pied de collines couvertes de théiers.

 

Kerala 50 TY

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires