Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 10:52

La définition qu’en donne  A. Gunet dans son dictionnaire créole est la suivante : « Triste alcoolisme consistant à avaler cul sec  un petit verre de rhum à 7 heures du matin ou 4 heures de l’après-midi, généralement dans une arrière-boutique. »

Sur le site « mi-aime-a-ou » on dit que c’est le petit verre qu’on prend en apéritif ou en digestif. 

D’autres définitions sont moins détaillées : « le coup d’sec » équivaut tout simplement au « verre de rhum » dans le petit glossaire créole de Jean Albany. Cette dernière définition plus large donne davantage de latitude à l’amateur de rhum qui n’est pas lié à un horaire pour le consommer. 

 

Et si la grande citerne près de l’hôtel de ville du Tampon qui permettait autrefois de s’approvisionner en jerricans de ce liquide, n’existe plus, la pub omniprésente sur les énormes panneaux invite toujours à la consommation d’alcool, un vrai fléau dans les ménages réunionnais. Il suffit de lire les premières pages du Jir pour s'en convaincre.


pub-pour-Rhum.JPG

Les faits divers offrent une image peu reluisante de la société réunionnaise : violences conjugales, menaces au sabre, meurtres, accidents de la route, chutes mortelles, bagarres de dalons ... sur fond d'ébriété. Toute l'année, ces panneaux gigantesques au bord des routes fleurissent. Une loi Evin qui n'est pas toujours pas appliquée à la Réunion !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Santé
commenter cet article

commentaires