Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 22:35

 Cet après-midi, nous partons vers le Sud  de l’île pour acheter de la vanille. Avec la nouvelle route qui contourne Grand-Bois, on gagne un temps appréciable, bien que cette voie soit limitée à 90 km/heure. Il fait beau, le vent souffle et les arbres agitent leurs palmes. Les cannes sont en fleurs, signe que la récolte peut commencer : voilà quelques jours déjà que l’on commence à apercevoir des cachalots, ces grands camions qui transportent la canne vers les balances. Le spectacle des champs de cannes hérissés de ces plumeaux argentés est  toujours un régal. Le long de la RN2 on aperçoit parfois des tulipiers du Gabon aux fleurs orange vif, des bismarckias – ces palmiers bleutés pittoresques qui prennent un mètre chaque année-, des cocotiers…

 

La route est sinueuse, parfois on grimpe, parfois on descend et on a envie de prendre son temps et d'admirer l’océan. Aujourd’hui à Grand- Bois a lieu la Foire aux agrumes. Actuellement, les arbres sont chargés de tangors, oranges, pamplemousses…Sur le bord des routes, on peut également trouver ces fruits à des prix très  raisonnables. Nous traversons Saint Jo au pas. La rivière Langevin est déjà très animée.

Nous pourrions nous arrêter au Cap Méchant, pour acheter de la vanille à un vendeur ambulant, mais nous préférons pousser vers le Baril.

 

phil01 phil02

                      Deux jolies cases, au Baril, avant d'arriver à Saint Philippe

 

Près de la maison d’Artisanat Vacoa Sud, nous nous arrêtons devant un petit magasin de vente de vanille. On nous dit que la boutique est fermée, parce que c’est samedi ! Surprenant… quand on sait que beaucoup de touristes visitent le week-end…. La famille et la messe ont priorité ces jours-là aux yeux des Réunionnais.
Nous décidons donc de nous arrêter plus loin au Jardin des Senteurs. Nous empruntons le chemin défoncé qui traverse une forêt prise d’assaut par la vanille. Les gousses seront récoltées dans deux semaines… Le fils de Patrick est dans le bureau d’accueil, il m’emmène sur le varangue et me propose deux types de vanille.

 

phil1

 

phil2 phil3

 

Quand je parle des gousses odorantes fendues  que j’ai achetées ici en octobre, il me dit que je devais avoir acheté des gousses de «la vendange tardive » mais il n’en reste plus, elles sont parties comme des petits pains. On se contentera donc de celles – ci. Le jeune homme me raconte aussi que la maison proposera bientôt des objets en bois de santal et en bois de natte : l’artisanat local et les plantes locales, tout un programme…

 

phil5 ^hil6

  Du Baril à Manapany

 

phil7

De Grande Anse vers St Pierre

 

Nous revenons au Tampon par le même chemin, le soleil commence déjà à se coucher et il nous aveugle. Nous remontons la quatre -voies vers le Tampon. Le long de la voie cannière des gens se promènent encore. Vers 18h30, il fera déjà nuit...

 

phil9

La voie cannière en remontant au Tampon

Partager cet article

Repost0

commentaires

chantalreunion.over-blog.com 28/06/2010 19:42



Au fait, à combien ils la vendent la vanille au Baril ? Je dois en ramener en métropole.



Jacqueline Dallem 02/07/2010 09:48



C'est 1 euro la gousse ! C'est pas donné, mais la vanille est belle. Ils ont aussi des paquets de 12 gousses de vanille pour 10 euros.