Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 17:25

« Aloes Amer » ou le pouvoir cicatrisant d’une plante !

Dans mon jardin, j’ai replanté trois plants d’aloes amer ( aussi appelé « aloe vera, la plante docteur ou la laisse amer » ) que m’avaient donnés Fanfan et Zaza. Avec la chaleur et l’humidité, ces plantesaloe-vera.jpg grasses qui ressemblent à des cactus à longues feuilles vertes piquantes, se sont bien développées.

Je souhaitais toujours en avoir depuis que Félicia et Julien de l’Entre-Deux me les avaient montrés : ils avaient coupé une feuille de l’aloe vera devant leur case pour m’expliquer que le suc à la superficie des feuilles  et le gel transparent et collant à l’intérieur des feuilles étaient utilisés pour leurs pouvoirs cicatrisants. Il suffit d’appliquer ce suc sur la blessure.

Et voilà que lors d’une randonnée, je « chappe » (tombe) bêtement en m’emmêlant les pieds dans les bâtons de marche, et pas n’importe où : sur des rochers aux arêtes tranchantes. J’ai la peau arrachée au niveau des mains, des genoux et surtout du coude. Et là surtout l’entaille est profonde et ça suinte depuis une semaine malgré la bétadine.

Il me vient une idée aujourd’hui – un peu tardivement- « Et si j’essayais la plante –miracle ? » Inutile d’aller dans mon potager : dans notre pharmacie, réduite comme une peau de chagrin ( comme toujours)  il nous reste du gel à l’aloe vera ( que nous avons déjà utilisé une autre fois pour calmer les brûlures dues au  soleil lors de l'ascension du Piton de la Fournaise)

Vous ne me croirez pas, mais une heure seulement après l’application du baume, la croûte a durci, la plaie est sèche : la cicatrisation opère à une allure phénoménale ! Et le gel a également eu une vertu calmante. A conseiller en cas d’eczéma, piqûres, démangeaisons…

Mon grand-père d'Oeting avait coutume d’utiliser des feuilles de plantain pour cicatriser les plaies. Chacun a sa petite recette ! On ne remerciera jamais assez Dame Nature !

Pour les autres  propriétés de l’aloes se référer, par exemple, au livre «  Des Plantes et des Hommes »  de Pasqual Porcel  (p.15)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires