Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 10:43

La première fois que j’ai vu ce nom de cascade, ça m’a fait sourire. Je me demandais si l’appellation avait un rapport avec le « biberon ». 

Et quand nous avons voulu nous y rendre à pied depuis la route qui passe à la route des Palmistes, - c’était en 2008-  nous avons été contraints de rebrousser chemin parce que le sentier était très boueux, et que nos chaussures s’enfonçaient dans la fange…Seul notre fiston plus téméraire a relevé le défi avec ses "deux-doigts" qu'il a quittés pour marcher "les pieds par terre" à certains endroits, mais le temps n'était pas à la baignade ! Il est revenu, satisfait d’avoir pu arriver au bassin qui accueillait les eaux de la cascade.

                          cascade Biberon

Mais depuis cette époque, le balisage depuis la Plaine des Palmistes a gagné en efficacité et il paraît que le sentier est très praticable. Nombreux sont les touristes et autochtones qui l’empruntent. 

Pour en revenir à « Biberon », c’est en fait le nom d’un Palmiplainois M. Biberon qui avait des terres dans la zone où l’eau dévalait de la falaise, « du rempart », comme on dit sur l’île. 

 

Aujourd’hui, le mot Cascade « Biberon » prête moins à sourire : des éboulements de roches ont tué et grièvement blessé des touristes. La nature est imprévisible ! A la Réunion, on sait qu’après de fortes pluies, la roche se détache des parois et tombe… le tout est de ne pas passer à ce moment-là ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans sites et paysages
commenter cet article

commentaires