Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 11:38

Ou...le travail manuel oublié dans les programmes.

assemblage-kayamb.JPG        

Quand on parle de « technologie » dans les collèges,  ça se limite en France à l’enseignement de l’informatique. C’est très dommage et même dommageable… En Allemagne, on travaille encore le textile, le bois … les petits doigts se familiarisent avec des techniques de découpage, de collage, de couture, de mesure, de création. L’enfant apprend la minutie, le soin, et plus tard il n’aura pas besoin de faire appel à un spécialiste qu'il faudra payer : il aura la satisfaction de faire lui-même son armoire, d’ourler ses nappes…

       Quand l’école ne dispense plus de techniques manuelles, il faut que la famille pallie cette carence, mais on sait bien qu’aujourd’hui la plupart des parents travaillent et rentrent pour coucher les enfants.

assemblage-kayamb-2.JPG

Chanceux sont les marmailles qui ont près d’eux des gramouns sachant encore travailler de leurs mains et aimant transmettre ce savoir. Ainsi les petits doigts de Robin (4 ans) ont appris à égrener le conflore, à aligner des fleurs de canne,  à enfoncer un petit clou… sous l’œil vigilant du grand-père. Quelle fierté ! Il a participé activement à la création de son kayamb.


assemblage-kayamb-3.JPG

       Parfois ce sont des gramouns dans les associations qui transmettent ces savoirs. Cela me fait penser à Mélissa, une fillette de Grands-Bois qui a la chance, grâce aux dames du tressage de Pêcheurs Golet d’apprendre à tresser le vacoa. Elle devient de plus en plus autonome et à 11 ans,  elle sait aussi plier des samoussas, faire des bonbons-millet… A la Réunion, j’ai pu constater avec plaisir que l’art de la cuisine et de la couture étaient moins délaissés qu’en métropole parce que ces activités font partie de la culture et que les anciens font encore partie de la famille. On aime à profiter de leur expérience…

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Famille
commenter cet article

commentaires