Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:30

Rien à voir avec des gambettes élancées… D’ailleurs, on prononce « jamblon » et non « jambes longues »

Ce dimanche, avec Ti Yab et Tit Cafrine, nous sommes partis à l’Entre-Deux à pied par le sentier du jamblon 1Bras de la Plaine. Nous venons de faire une centaine de mètres dans la descente que déjà Ti Yab s’arrête. Il a repéré des fruits mûrs dans un arbre : ça a l’air de petites olives noires. Ce sont en fait des fruits du « jamblong ». Les hommes se hissent sur la pointe des pieds pour atteindre les branches et cueillir quelques fruits. C’était un peu âcre, parce que peu mûr. Cette astringence disparaît avec la maturité.

Cet arbre peut atteindre 20 mètres de haut. Il a des feuilles brillantes, vert olive au dessus, pâle en dessous. Il paraît que la pulpe contient de l’anthocyanine qui bleuit la bouche. Le fruit se mange mûr, ou après trempage dans l’eau salée. Il paraît qu’en Inde on l’utilise dans la préparation du vin et du vinaigre.

jamblon 2 jamblon 3

Son nom latin est « syzygium cumini » et il appartient à la famille des Myrtaceae. A La Réunion, on l’appelle aussi  «  tété négresse » ; son nom anglais est « jambolan ».

Partager cet article

Repost0

commentaires