Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 19:24


Hier, samedi 28 avril 2012  a eu lieu à 11h30 l’inauguration du nouveau « centre ville de Grands Bois » sur le site de l’ancienne usine sucrière réhabilitée.

P1080134

Des logements sociaux ont vu le jour, mais aussi une crèche, une médiathèque et des commerces.

Eric Wuillai, président Directeur Général du « CBO Territoria », Michel Fontaine, maire de St Pierre, Yann de Prince, président de la SHLMR, et  Jean Francois Moser, directeur général de la SHLMR  (Société Anonyme des Habitations à Loyer Modéré de la Réunion) avaient convié les associations de Grands Bois…. à cette manifestation.

A côté de l’immense cheminée restaurée, les officiels se sont succédé pour des discours de circonstance.

P1080140 

J’espère ne pas avoir trahi leurs propos.

M. Wullai, a dévoilé le contenu de cette réhabilitation « Opération Cap Austral ». Au lendemain de la décision d’un tracé de  voie qui coupait Grands Bois en deux, la CBO a fait un vrai pari avec la municipalité. Il fallait reconvertir le site. En 2004, on prévoyait d’abord des commerces derrière l’usine, sur la piste de l’ancien aérodrome. Puis tous se sont accordés  pour faire  du site historique de l’usine le cœur de Grands Bois. Familiarisée avec la reconversion des friches industrielles à la Réunion, l’entreprise CBO a entamé les travaux : il s’agissait de réaliser un  « quartier de vie ». La dépollution préalable a été effectuée dans un délai assez court, une vingtaine de mois. On démarre en 2010, le projet prévoit la livraison de 51 logements, d’une crèche à l’arrière de 450 m2, la réhabilitation du fronton et des anciens bâtiments, pour la une médiathèque, qui sera achevée fin 2013 

 On compte actuellement 1700 mètres carrés destinés aux commerces et services, dont 350 m2 déjà commercialisés : la poste (qui se trouve dans le bâtiment à l’angle), la boulangerie, un coiffeur, de la restauration, une pharmacie. La phase de commercialisation se poursuit.

ci-dessous les commerces et le parking arboré de benjoins

P1080161

           P1080168

             le salon de coiffure tenu par une habitante de Grands Bois

En outre, 250 logements neufs sont prévus sur les parcelles viabilisées entre la voie rapide et l’usine. le Projet « Cap Austral » ce sont 650 logements à terme, 2000 habitants en plus au bout de 10 ans.

 

       la médiathèque

P1080164 P1080178

                                

 Jacques de Chateauvieux a ajouté une touche d’émotion à cette journée. Il a rappelé que de nombreuses générations s'étaient succédé : ouvriers, employés, directeurs, et tous ont apporté leur contribution à la construction de ce quartier.

En 1991, à la fermeture de l’usine, « le cœur i saigne ».

Certaines  usines sucrières du groupe Bourbon  ont déjà été restaurées comme celle de Stella, de la Mare, de  l’Eperon. Il est heureux qu’on n’oublie pas le Sud.

Il se souvient de son enthousiasme, quand en culottes courtes, il allait à la maison du directeur, c’était la fête, on y mangeait des palmistes, la cuisine était bonne. Puis il évoque avec nostalgie l’époque de la distillerie, celle où on fabriquait du rhum à Grands Bois.

Il rend hommage à ceux et celles qui avec la municipalité se sont attelés au Devoir de Mémoire en se penchant sur le passé de Grands Bois. Il se félicite aussi que dans ce nouveau lieu de vie, tout le monde ait été pris en considération, que l’endroit soit destiné à toutes les catégories sociales.

Et pour finir, il parle de l’avenir : il sait que les autorités ont  à cœur de créer des emplois, pour en faire bénéficier les enfants et petits-enfants de ceux qui ont travaillé ici.

      Confiant en l’avenir, il dit aussi que les jeunes ont des exemples, et il mise sur le caractère entreprenant des Réunionnais. Convaincu que le voyage forme la jeunesse, il conseille de ne pas se centrer sur son  « nombril, même s’il a été coupé à Grands bois », C’est partir dans le monde qui rend plus fort. Ce qui caractérise le Réunionnais, c’est son respect des différences, son ouverture aux autres.

 

Le responsable de SHLMR a rendu hommage à feu Pierre Lagourgue qui  a créé les HLM à la Réunion, et accompagné les projets de Stella Matutina.  Il reprécise que 51 familles vont habiter dans ce site  de Grands Bois chargé d’histoire. Puis il présente un personnage privilégié : le premier a avoir eu les clefs, les clefs du logement N°1. Elles avaient été remises à M. Auguste Vidot, « né Grand Bois », avec 44 campagnes à l’usine, fait partie des ouvriers qui ont fait jusqu’à la dernière, celle de 1991. Certains locataires viennent du quartier, d’autres de l’extérieur. Rappelant que l’usine avait été construite en 1875, et qu’elle a connu 116 campagnes, il souhaite la même durée de vie à ces nouveaux bâtiments.

 P1080141 P1080142

Le sénateur – maire de St Pierre  a rappelé les enjeux de cette réhabilitation avant de parler de l’avenir de la balance.

 En septembre 2009 on a posé de la première pierre et en Juin 2010 débute de la réhabilitation. Le résultat de cette formidable opportunité est d’ajouter un nouveau souffle à ce quartier de GB.  La commune a souhaité valoriser le patrimoine de GB.

Ce projet est mixte :  d’abord, la demande de logement social, correspond à une attente de plus en plus pressante. Puis avec les Commerces et services, offrir au cœur historique de GB un nouveau dynamisme. GB Passera de 5000 à 9000 habitants. Il évoque aussi le déplacement de la balance pour assurer la sécurité des résidents et des écoliers, l’endroit étant très fréquenté par les cachalots : ce sont  2,5ha qu’il s’agit de valoriser.

 Coupure du ruban

Des tambours malbars ont animé ce moment : Mme Lucette De Villiers a coupé des morceaux de ruban qu’elle a remis à tous les officiels présents. Le public a été invité à faire le tour du site pour découvrir les différents locaux, puis à partager le pot de l’amitié.

P1080151

 A cette occasion, j’ai pu échanger quelques mots avec Mme Lucette De Villiers : c’est elle qui aurait insisté auprès de M. de Chateauvieux pour que la cheminée de Grands Bois et la façade de l’usine ne soient pas détruite ! Merci Madame.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Patrimoine de l'île
commenter cet article

commentaires