Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 17:53

 Quand on se promène sur l’île, on rencontre souvent des arbustes dont les fleurs ressemblent à des clochettes. Souvent ces jolies corolles « urcéolées »  (c'est-à-dire en forme de grelots) sont vénéneuses…

Dans la forêt de Notre Dame de la Paix nous en avons repéré deux :

bois laurent martin 1Le Bois de Laurent Martin (forgesia racemosa ou forgesia borbonica) qui n’existe qu’à la Réunion, elle est endémique. On l’appelle aussi « faux bois de rose ». Thérésien Cadet, un botaniste universitaire souhaitait qu’on retienne cette fleur comme emblème floral de l’île. Yves Buscail, co-auteur du livre »Sentiers Botaniques à l’île de la Réunion » émet également ce souhait dans son ouvrage p.43.

  

 

 

bois de rempartLe Bois de rempart (agarista salicifolia), une plante très toxique.

Cet arbre peut attendre 15 mètres. Il a des feuilles glauques et des fleurs en grelots rougeâtres. Il a de petits fruits secs s’ouvrant par cinq fentes. Un dicton certifie qu’une feuille de ce bois peut tuer un bœuf.

 

 

 

Il existe aussi un troisième arbuste aux fleurs urcéolées :

 

Petit bois de rempartLe petit bois de rempart (agarista buxifolia)

On trouve cette petite plante toxique sur les épandages de lapillis. Sur le sentier qui mène du Pas des Sables à l’Oratoire Ste Thérèse, par exemple,  on en voit énormément, également au belvédère de la Rivière des Remparts, il suffit de se baisser un peu. C’est Edmond Grangaud, botaniste passionné, qui me l’a fait connaître lors de notre sortie à l'îlet Alcide.

Quand on pense que toutes ces superbes plantes risquent de disparaître à cause d'un imbécile ou d'imbéciles qui font naître des incendies le long de la route du volcan à l'heure actuelle... on ne peut rester insensible, et il est juste de souhaiter une punition exemplaire pour ces pyromanes.

Partager cet article

Repost0

commentaires