Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 09:50

A la faveur d’une sortie improvisée proposée par Guillaume et Nat, j’ai découvert dimanche un endroit convivial où petits et grands peuvent passer une belle soirée bien animée. 

A la sortie d’ Etang Salé vers la Pointe au Sel nous avons bifurqué vers Bois de Nèfles et avons suivi les panneaux indiquant « Far Far » . Une route étroite monte vers la place des réjouissances, pas de parking, on se gare comme on peut.

L’endroit est « rasta », des jeunes et moins jeunes dreadlockés ou non se retrouvent là en couple ou en famille ou entre amis pour boire qui une tisane à la citronnelle et au gingembre, qui une dodo. On peut même acheter ici des bijoux en graines locales, des objets en palmes, ou encore un cari. 

 

                                            Far far 01

 

Tout se passe dans un pré devant une scène  style « salle verte » sur laquelle se succèdent des groupes locaux. Ce jour-là nous avons pu écouter « Marronnaz » et son répertoire créole et Simangavol (des percussions ). 

 

                                                Far far 02

Helga, une Allemande septuagénaire en vacances sur l’île était subjuguée par l’animation qui régnait ici et le profil peu commun des jeunes qu’elle croisait, la présence des petits aussi la fascinait. Mais elle m’a avoué être surprise par la présence d’un nourrisson dans cette ambiance survoltée.

 

Sur des banquettes de voiture ou d’anciens bancs d ‘école, des troncs d’arbre ou  à même la terre on peut s’asseoir pour écouter la musique et bavarder. Et les marmailles ne s’ennuient pas, des pots de peinture, des pinceaux et des feuilles A4 sont à leur disposition.

                        Far far 03

 

Toutes les générations sauf celle des ados est représentée dans cet endroit : le point commun est leur goût de la vie au grand air et l’amour des répertoires « maloya. ».

 Deux heures ça va, trois heures, hum… Faut avoir grandi là-dedans : Idée toute perso, j’assume ! Je préfère les répertoires variés.

Au cours de cette soirée, l’association du Far Far composée d’une dizaine de filles a exécuté une prestation de danses africaines d’une durée de 5 minutes avec des enchaînements spectaculaires. Une souplesse incroyable.

 

                               Assoc Far Far Danse

Il était déjà 19h30 quand le dernier groupe  « Baba Shine » adepte du reggae s’est produit.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Musique
commenter cet article

commentaires