Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 16:23

Ce 8 septembre, quelque quarante personnes sont annoncées aux Calbanons de la Cafrine. Les jeunes « animateurs tourisme » nouvellement recrutés et leur mentor Josie ont acheté les ingrédients la veille, préparé les jus, et mis les pois du cap à tremper...

 

      Dès 8 heures du matin,  c’est une équipe renforcée par des bénévoles réguliers qui s ‘affaire pour préparer le repas : au menu des caris (cari poulet, rougail boucané) des samoussas thon, des bonbons piment, des bonbons millet, et du gâteau manioc. On prépare aussi les jus de fruit (citron et tamarin) et un punch local (punch à l’ananas) .

 

repas-prefecture 0031

 

Il faut plucher l’ail, craser le piment, le gingembre, couper le cotomili, les oignons verts, couper les tomates en quartiers, faire revenir le cumin dans une poêle… Puis on installe les tables, on les couvre de nappes qu’on fleurit, les serviettes sont enfilées dans des ronds de vacoa.

 

repas-prefecture 0024

 

Dès neuf heures un car affrété depuis St Denis arrive à la Cafrine après avoir chargé des personnels de St Pierre. Enis Rockel, le conférencier mandaté par le Pôle Valorisation du Patrimoine est là pour les accueillir et leur faire visiter le petit musée des Calbanons et leur parler de l’histoire de la sucrerie de Grands-Bois, des Calbanons et des engagés qui les habitaient.

 

repas-prefecture 0023

 

Une bâche est installée au fond de la salle verte par les hommes, car le vent souffle fort et manque de faire voler les assiettes et les verres.

 

Vers 10h30 les invités se répartissent dans les divers ateliers pour apprendre les techniques de pliage de samoussas, de confection de  bonbons-piment ou de bonbons-millet.

 

P1130468

 

P1130469

 

P1130470

P1130472

On les engage aussi à faire un tour dans les cuisines où se préparent les caris.

repas-prefecture 0028

Comme certains ont une expérience dans un des domaines, ils nous proposent des variantes en  évoquant les recettes de leurs mamans…

Avec le café, on déguste les gâteaux manioc

P1130474

Renée, Ginette, Marie-Claire et Céline installent l’atelier tressage et se préparent à montrer le B.A BA de leur art  aux hôtes… 

P1130458

Après avoir participé activement à tous les ateliers, animateurs et visiteurs partagent le repas ensemble : c’est l’occasion de déguster tous les plats préparés par le groupe. Le moment est convivial. Nicole propose à la tablée de répondre à des « devinettes créoles ». Tous se prêtent au jeu.

Il est 15 heures quand les visiteurs quittent la Cafrine, certains repartiront avec des capelines en vacoa, des livrets sur les jeux lontan ou des scènes de vie lontan... toutes des réalisations de l'Association "Pêcheurs Golet"

Puis c'est le moment de faire la vaisselle, de tout ranger... toujours dans la bonne humeur.

 

 Les Dionysiens semblaient très heureux de cette escapade dans le Sud et les Saint-Pierrois découvraient un quartier et une association dont ils ne soupçonnaient pas l’existence, ni la joie de vivre !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Patrimoine de l'île
commenter cet article

commentaires