Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 14:59

Du soleil au brouillard !

Baignade à Etang Salé

Nous avons pris rendez-vous à la Sucrerie du Gol à Saint Louis pour nos hôtes le mercredi à 9h15 pour la visite de l’usine, à midi nous avons mangé du mérou à la maison, puis l’après-midi, nous avons fainéanté au soleil sur la Plage de l’Etang Salé, où les vagues étaient superbes. Beaucoup d’estivants profitaient du soleil, surfaient, nageaient, jouaient au ballon… Le sable noir chauffait déjà !

Vers le Piton de la Fournaise

Aujourd’hui, 5 août, lever « grand’ matin » (très tôt) pour rejoindre le Piton de la Fournaise. La vue sur le Piton des Neiges laissait augurer un temps splendide, beau temps annoncé d’ailleurs par la météo des infos locales.

volcan1

 A droite le Piton des Neiges dominant les nuages étalés sur la Plaine des Cafres

Dans la précipitation et la bruine, nous avons pu admirer la Rivière des Remparts encore dans  l’ombre, photographier les branles verts,  les branles blancs et les fleurs jaunes. 

volcan2 

la Rivière des Remparts

 

volcan3 volcan 4

Branles verts et branles blancs                                           Fleurs jaunes

Puis François a montré  le Cratère Commerson à nos hôtes. Mais en arrivant vers 7h30 à la Plaine des Sables, cette dépression lunaire était déjà dans le brouillard et au Pas de Bellecombe, c’était la purée de poix, une température hivernale et un paysage complètement bouché ! Impossible de voir les remparts, ni le Formica Léo, ni la caldéra, ni le piton de la Fournaise ! 4° au thermomètre, et « ça farinait ». Nous avons préféré ne pas risquer la descente vers le Formica Léo : randonner par ce temps n’est pas une sinécure.  Nous avons bu un café et un chocolat chaud au parking, puis après avoir attendu vainement que les nuages se dissipent, nous sommes redescendus en voiture par la Route des Volcans. La route qui relie le Pas de Bellecombe à la Plaine des Sables (soit 5.4km) était complètement défoncée et les conducteurs avançaient à une allure d’escargots. A Bourg Murat, nous sommes allés pour la énième fois visiter « La Maison du Volcan » (10 euros l’entrée, 5 euros pour  les seniors). On nous propose aussi pour 10 euros par personne la visite combinée « Maison du Volcan – Stella Matutina »au lieu de 14 ! La salle vidéo sur la droite a été remplacée par une boutique, riche en documentation, cartes postales, objets-souvenirs. Dans la salle du musée, riche en informations, Antoine et Elisabeth se sont arrêtés à tous les panneaux, aux films, et maquettes.

volcan5

La prévention des éruptions.

Quant à moi, j’ai jeté mon dévolu sur les instruments de mesure, les plans et maquettes relatifs à la prévention des risques d’éruption. J’ai bien observé les sismographes, extensomètres…Une maquette permettait de localiser tous les instruments de mesure installés sur le Piton, et en appuyant sur un bouton, on pouvait simuler la montée du magma dans le cratère et observer le gonflement du volcan, l’élargissement du cratère et le changement d’inclinaison de la pente.

J’ai suggéré aux jeunes de sauter pour faire réagir le sismographe qui reproduisait ces tremblements du sol sur un graphe.

Nous avons cassé une graine à l’Auberge du Volcan : achards – saucisson en entrée, carri canard ou carri thon en plat principal, et mousse au chocolat. Nous étions assis près d’un poële Godin en fonte allumé  transformé en poële au gaz. Incroyable ! Du feu à la Réunion ! et c’est la première fois depuis que nous sommes sur l’île que François a allumé le chauffage dans la Peugeot 206 !

Partager cet article

Repost0

commentaires