Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 15:19
D'une île à l'autre par l'Océan.
             Mahé Cat Coco
Une averse nous a accueillis à l’arrivée de notre bus-navette, mais très vite le soleil a repris ses droits. Après avoir récupéré nos billets, réservés sur le net, nous avons fait un petit tour sur la jetée en attendant le départ du Cat’cocos.

Nous avons discuté avec des pêcheurs qui, sous le soleil, réparaient le gigantesque filet d’un thonier : ce long filet mesurait 1,8 km et était composé de 6 filets de 300 mètres.

                     Mahé Cat Coco b

Mahé Cat coco d Mahé Cat Cocos c
"Le fait de photographier ce type de filet  ne signifie pas que nous soyons des admirateurs de la pêche industrielle, loin de nous cette pensée ! C'est la curiosité qui nous pousse à prendre la photo et aussi l'envie d'aller à la rencontre de ces hommes . Très sympas, ces Seychellois !"

Le long du quai, nous avons photographié les bateaux qui y étaient ancrés.

Mahé Cat Cocos f Mahé Cat Cocos fa

Puis nous nous sommes installés dans un hangar ouvert à tous vents, une immense salle d’attente avec tables, chaises et bar, situé à droite des bureaux, et là, nous avons bu notre première bière seychelloise : la Seybrew ! Nous avons embarqué pour moins d’une heure de voyage. Ce catamaran long de 36 mètres d’une capacité de 350 places tient bien la vague et file à 40 nœuds de moyenne (70 km à l’heure). Il relie Mahé à Praslin en 45 minutes. Assis sur le pont, nous avons passé le temps à  repérer les balises, avons admiré l’immensité bleue , salué des pêcheurs, et vu se rapprocher les côtes de Praslin. 

                         Mahé cat cocos e 
                Pour les réservations voir le lien suivant :                   http://www.catcocos.com/francais.html#Scene_1

                        Mahé Cat Cocos g
                           accostage à l'embarcadère de Praslin

Petite remarque :
Nous aurions aussi pu réserver un vol de Mahé à Praslin mais le prix aurait été doublé : 160 euros le vol par personne aller-retour, alors que le Cat Cocos nous a coûté 160 Euros en tout !

Partager cet article

Repost0

commentaires