Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 11:22

Quand on randonne de Ste Rose à l’Anse des Cascades, il arrive un moment où il faut quitter le sentier  du littoral pour marcher sur la RN2. Juste après la Ravine Glissante, à main droite on voit s’élever une ancienne cheminée d’usine et un bâtiment qui ressemble à une tour carrée. Je m’étais jurée de m’y arrêter un jour, c’est ce que j’ai fait le lundi 6 août.


                 P1120505

 

En venant de St Denis en voiture, peu après la Ravine Glissante, j’ai suivi la direction « Badamiers » et suis arrivée au pied de cette cheminée classée monument historique depuis le 2 mai 2002.


Ravine Glissante 3

le chantier à l'heure actuelle, un bâtiment restauré à gauche


Non seulement une cheminée, mais aussi des murs, des  dallages, des machines-outils, des chaudières,  un bâtiment déjà restauré occupent l’endroit. Des bougs très sympathiques, équipés de serpes, sont occupés à désherber le site. Ce sont des hommes de la région, heureux d’avoir obtenu un contrat de la municipalité. 

 

A cet endroit, une usine et une distillerie ont fonctionné jusqu’en 1956. 

      Dès 1833, les familles Desbassayns et Faucon-Laborie font l’acquisition des terres sur lesquelles ils font construire la sucrerie. En 1848 la famille Lory des Landes acquiert le domaine et ajoute une distillerie.

Ravine-Glissante-reste-de-colonne-d-alambic.jpg

reste de colonne d'alambic


La famille Adam de Villiers, propriétaire depuis 1896, a vendu l’usine en 1920, à  M. Mourouvin, propriétaire terrien à Bras Panon et fournisseur de bois de toutes les sucreries de l’Est de l’île.  (sources www.zinfos974 article de Sabine Thirel)

 

Ce patrimoine culturel et architectural, appartenant à la commune de Ste Rose est restauré actuellement par le CHAM ( Chantiers Histoire Architectures Médiévales) En 2011, cette opération a été financée par la Commune de Ste Rose, la DAC et  l’Europe

 

Un chantier-école-insertion  se déroule depuis avril 2011 sur le site de la Sucrerie avec le programme suivant : 

- nettoyage et débroussaillage du site

- sécurisation des zones dangereuses

- maçonnerie de conservation

- taille de pierres de basalte

- réalisation de sanitaires

- piquetage, rejointoiement

- enduit et piquetage


Ravine Glissante

      piquetage de pierre par les tailleurs du Cham

 

Peu encline à enfreindre l’interdiction de pénétrer sur le site, je m’apprête à repartir, non sans avoir fait un crochet par la tour carrée (distillerie) en contrebas.


Ravine Glissante 2

 

Et là, c’est ma chance… voilà que vient à ma rencontre le responsable du chantier, Emilien Pierrard, un jeune homme passionné par son job et qui m’invite à découvrir les réalisations du CHAM. 


Ravin Glissante vers le chantier

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Patrimoine de l'île
commenter cet article

commentaires