Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 16:30

Dimanche matin, j’ai emmené nos hôtes au sentier marmailles de « Notre Dame de la Paix ».  Quelques familles occupaient déjà les lieux pour pique-niquer. Eh oui, le dimanche, on a plaisir à se retrouver autour d’un bon cari en plein air.

 Nous avons eu le temps d’arriver au point de vue sur Roche Plate quand les nuages ont commencé à prendre le rempart d’assaut. Bientôt, tout était dans le coton, mais nous avions eu la chance de distinguer les maisons en contrebas ainsi que le lit de la Rivière.

                       NDDPA photo Myriam

Tranquillement, nous avons rejoint le parcours du sentier botanique.C’est chaque fois une découverte,  et la flore change : parfois on en voit les fleurs, parfois les graines. Cette fois-ci, j’ai appris à reconnaître le mahot grâce à un couple de Réunionnais qui a confirmé que les petites fleurs orange et roses chutes à terre étaient celle de cet arbre.

                             NDDP6

Familiarisée avec plusieurs plantes, j’ai pu désigner à mes amies celles que je connaissais : la canne marronne, l’ananas marron, le change-écorce, l’arum, le bégonia, les fanjans mâle et femelle, la marguerite folle, le bois de raisin…

                             NDDP

NDDP2

Cette fois-ci j’ai pris du temps pour retrouver la langue de bœuf, la tit liane blanche, le mapou.

Nous avons aussi entendu le chant du tec-tec, celui de l’oiseau blanc ainsi que le miaulement si particulier du merle péi ( toujours bien caché)

C’est toujours un plaisir de se promener sur ce sentier – un peu humide ce jour-là- au milieu de troncs noueux, couverts de plantes épiphytes, en frôlant des fougères variées.

                          NDDP3 

Nous avons pris notre temps. Puis vers 11 heures, nous sommes revenues au Tampon par le Petit Tampon et ses plantations d’ananas

                           NDDP0 photo Myriam

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Patrimoine de l'île
commenter cet article

commentaires