Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 15:13
Caro et moi avons visité la CAHEB (Coopérative Agricole des  Huiles Essentielles de Bourbon) au Tampon.  Une seule visite guidée a lieu chaque jour du lundi au vendredi à 15 heures au prix de 3 euros. Prévoir de l'anti-moustique ou des pantalons et des manches longues, cela évitera quelques désagréments.
Pour commencer on nous a visionné un film sur les plantes de la Réunion, tourné par un botaniste belge : un documentaire fort intéressant d'environ 15 minutes.

P1110920 caheb

La visite animée par une jeune fille très compétente permet ensuite de découvrir le jardin où se côtoient plantes ornementales et plantes destinées à la parfumerie. Pour chaque espèce, nous avons eu droit à un commentaire sur les vertus médicamenteuses du bulbe, de la feuille ou de la fleur. Dans l'allée des alambics nous avons pu découvrir, sentir mais aussi toucher une foule d'espèces dont les suivantes : niaouli, vétiver, géranium rosat, combava, buchu, ylang-ylang, giroflier, quatre épices, arrow-root, champac, flamboyant, canellier., citronnelle, camphrier, arbre à thé, caféier...

Dans cette soopérative 200 adhérents environ viennent toujours faire distiller les feuilles de géranium ( les poils des feuilles donnent l'essence) Il faut environ 300kg à 500 kg de géranium pour obtenir un litre d'essence, une essence qui est un fixateur remarquable pour les parfums.

P1110944 caheb


Nous avons eu la chance d'assister au déchargement d'une remorque de géranium qui contenait environ 1,5 tonnes de plantes,  plantes qui étaient immédiatement déchargées à la fourche dans des cuves, puis elles étaient tassées pour être distillées.

P1110928 caheb   P1110930 caheb
 Le procssus de cette distillation nous a été expliqué en détail pat notre jeune guide.
Nous avons ensuite rejoint la boutique où l'on pouvait se fournir en essences diverses, en eau de toilette, et même en essences alimentaires !

P1110916 caheb

Partager cet article

Repost0

commentaires

Apprenti Webmaster Junior 26/12/2009 16:55


Astuce des anciens pour le vétyver.
La distillation du vétyver est particulièrement délicate. Traditionnellement, les essences se séparent par effet de densité par rapport à l'eau. Parfois l'essence est plus légère et flotte sur
l'eau parfois c'est le contraire. En ce qui concerne le vétyver l'essence se sépare par densité évidemment mais une partie importante reste mélangée DANS l'eau. Les techniciens de la CAHEB jetaient
beaucoup d'eau et ne comprenaient pas pourquoi leur distillation produisait 1/3 moins que les alambics traditionnels. Un vieux Tamponnais (Carnot Dijoux, il a un un superbe alambic près de la
caserne des pompiers du tampon) leur a expliqué l'astuce. Il leur a aussi expliqué comment récupérer l'essence mélangée à l'eau. Une vieille recette des habitants du tampon et des hauts.
Voudriez-vous la connaitre?