Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 21:44

C’est Jean Paul Abriel qui nous en a dévoilé le principe lors d'une matinée récréative aux Calbanons. Ce natif de Grands Bois en connaît un rayon sur des pratiques anciennes.

P1050407

C'était la mardi 6 décembre, jour où l’association « Pêcheurs Golet » accueillait des petites sections de maternelle de l’école Lapierre de Mont-Vert. Les marmailles découvraient des fruits dont ils ignoraient les noms, la forme et le goût. S'il est facile de couper des morceaux de jamalac, ou de vavangue pour les faire goûter, pour la pomme latanier, c'est une autre histoire.

Là, on met en pause, et on écoute le sage qui pique la curiosité des enfants : " Comment ouvrir ce fruit ? ... Non, pas avec les dents, peut-être  avec un marteau ou un galet si on en a un sous la main... Mais il existe une méthode bien plus efficace..." L'homme se dirige alors vers une porte, coince le fruit dans le jour laissé entre le mur et la porte et claque cette dernière !Attention ! Il faut éviter de laisser le doigt sur le fruit pendant cette opération. La meilleure solution est de demander à un adulte de s'acquitter de cette tâche.

P1050412 P1050409

Voilà le fruit est fendu et on peut en consommer l'intérieur.

 

P1140286

La pomme latanier, fruit du latanier (palmier), fruit de saison, au marché de St Pierre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans culture locale
commenter cet article

commentaires