Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 09:02

Hier, nous étions invités chez Alain, à la Plaine des Palmistes. Non loin de la Route de Bélouve, il possède une case depuis laquelle on a une vue sur la Ravine Sèche (pas si sèche que ça, ce jour-là : il y tombait une énorme cascade !) D’ailleurs de toutes les pentes qui entourent ce coquet village descendaient des cataractes bien alimentées.

Nous avions donc quitté le versant ensoleillé de l’île pour nous retrouver dans la pluie du versant Est. Mais le soleil est dans le cœur des gens de là-bas. Même si le plafond y est souvent bas, les Palmiplainois savent cultiver l’art de recevoir et de partager.

Avec notre hôte, nous sommes partis au magasin d’Alexis  Comorapoulé situé au bord de la RN. Là, Alain a acheté du beurre, des gratons (lamelles de peau de porc grillées) pour l’apéro. La propriétaire du magasin m’a expliqué qu’on peut même utiliser les gratons dans les caris.

supérette chez Alexis

Il était surtout venu pour acheter le fameux boudin d’Alexis, un boudin créole, bien pimenté, que nous avons mangé froid. Je n’ai pu résister à l’envie de faire quelques photos de cette petite supérette célèbre pour sa "viande péi" et sa charcuterie.

Photo des boudins et saucisses et viandes boucanées,

superette-chez-Alexis-1.JPG

photo d’un présentoir de « piles plates » ( bouteilles carrées, tenant dans une poche, et contenant du rhum),

           superette-chez-Alexis-4.jpg

une photo de la vitrine (avec une foule d’objets hétéroclites, comme des statuettes de St Expédit.)

         vitrine-St-Expedit.JPG

Puis, nous sommes retournés à son ti chalet où il m’a proposé, après avoir posé tous les ingrédients sur la table, de préparer un gâteau à la farine de conflore. Pendant ce temps, lui-même, préparait un rougail saucisse. Dans sa cour, il avait cueilli quelques pépinos, pour nous les faire goûter, et quatre tomates-arbuste pour la préparation d’un rougail.

          Alain-et-les-pepinos.JPG

                            Alain et ses pépinos

           des-sourires.JPG

                           Les Palmiplainois, des gens souriants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans commerces
commenter cet article

commentaires

Gerard 07/05/2012 13:20


Ma chère Jacqueline,


   Je lis toujours avec intérêt ton blog. Une réaction sur le flacon d'alcool "pile plate", elle a été baptisée ainsi à La Réunion de part sa ressemblance avec les vieilles pile plates
(4,5 volts) de la marque "Wonder". Elles étaient très populaires du fait des lampes de poches de la même marque. Or, ces piles s'achetaient dans les petites épiceries (appelées "boutiques
chinois") qui vendaient du rhum, tant au verre qu'en flacon.