Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 16:40

rameaux 01

Les catholiques célèbrent le dimanche des Rameaux avec ferveur. Cette fête précédant d’une semaine le dimanche de Pâques célèbre l’entrée de Jésus dans Jérusalem, une entrée acclamée par une foule informée des bienfaits que cet homme a prodigués aux malades, infirmes et démunis. Dans les évangiles, on raconte que cette foule agitait des palmes à son passage. On aurait aussi posé les manteaux à terre…

Aujourd’hui encore, comme j’ai pu le constater, à la Réunion, les fidèles continuent de casser (couper) du buis, des palmes, des branches d’olivier ou de laurier, pour les faire bénir par le prêtre à l’église.

rameaux 1 rameaux 2

 Aux Trois Mares, alors qu’il farine, les gens affluent ce samedi pour la messe et la bénédiction  vers la petite église, bien trop petite ce jour-là pour contenir tous les fidèles : on y vient seul, en couple, avec ou enfants et chacun porte un bouquet vert ou quelques palmes.

rameaux 3 

Photo prise grâce avec l'aimable autorisation de la maman

De retour chez eux, les paroissiens fixent ces rameaux au crucifix où ils restent en bonne place jusqu’au dimanche des Rameaux de l’année suivante.

On en prélèvera aussi avant cette échéance pour les réduire en cendres qu’on utilisera le Mercredi des Cendres.

 Ce dimanche des Rameaux marque le début de la Semaine Sainte. Marie Rose préfère couper des feuilles de palmistes parce que, explique-t-elle, elles se conservent mieux que le buis ou les feuilles d’olivier.

« Les feuilles d’olivier chappent» (tombent ) me confirmera l’une des paroissiennes venues à l’office ce jour-là.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans superstitions et religions
commenter cet article

commentaires