Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 15:09

  maison rouge 1

Pour s’y rendre, prendre la sortie Usine du Gol à Saint Louis, puis la direction Cilaos, (ne prenez pas la direction des Makes) et après le radier ralentir pour voir le panneau bleu « Maison Rouge » sur votre gauche. Vrai que le fléchage est mal fait, pas étonnant que si peu de monde se presse à la porte de ce musée, pourtant remarquable. Le MADOI (Musée des Arts Décoratifs de l'Océan Indien)  se trouve à main droite dans la montée, c'est un bâtiment rouge ! Deux agents de sécurité et trois autres employés pour si peu de touristes… Facile d’en trouver la cause ! Il suffirait de mettre des panneaux pour orienter…( à bon entendeur salut !)

Mais le déplacement en vaut la chandelle. Actuellement il s’y tient une exposition sur l’Art Indien qui a fortement influencé la communauté réunionnaise. Cette exposition s’intitule : « Chroniques indiennes, le temps des découvertes éblouies" Cette promenade dans la grande salle permet de saisir l’origine du meuble créole (des intérieurs fortunés) Malheureusement les photos sont interdites ! Alors pour rendre compte du contenu de cette exposition temporaire, c’est un peu plus compliqué.

 

On y découvre du mobilier sculpté, peint, marqueté datant du XVII e siècle, des fauteuils cannés, comme ce fauteuil d’apparat en ébène sculpté datant de 1680-1700.

arts decos 3

 

 On y voit aussi des armoires à tiroirs, joliment décorés, des coffres de toute beauté parmi lesquels ce coffre en teck sculpté du XVIIe venant d’Inde. En voilà un détail : une partie sculptée de la façade avant

arts deco 1

J’ai été séduite par ce meuble en marqueterie inspiré de l’art persan et mongol.arts deco 2

  Un beau divan en cannage et pieds sculptés occupe une place de choix dans cette exposition. On peut s’étonner que le meuble créole soit en cannage alors que sur l’île aucune matière végétale ne permettait le cannage, en vain, on a essayé d’acclimater l’osier pour finalement importer du rotang, une liane asiatique.

 

Au mur sont tendues des tapisseries superbes, un couvre-lit immense d’un atelier indo-portugais (toile de coton brodé, fil de soie)

arts déco 4

Dans une vitrine on peut voir des boîtes ouvragées (boîtes à livres) , des plats de Chine, du XVIIIe siècle, en porcelaine, dont un plat s’inspire des motifs de Rouen, des plats de nacre, en argent repoussé, une arme blanche en acier damasquiné,un coran manuscrit, une boîte à poudre, des statuettes en ivoire dont celle de Jean-Baptiste…

Des fiches intéressantes nous renseignent sur l’art des entrelacs, sur l’Arbre de vie…

 

 Nous avons regardé une vidéo franco-allemande superbe sur l’architecture et la décoration de la des bâtiments entourant la célèbre place d’Ispahan -mosquées, medersas - un court-métrage génial qui explique toutes les facettes de cet art architectural persan. Pourquoi cette projection ? Certainement parce que la culture arabe a fortement influencé la culture indienne.

 

On peut regretter que le catalogue de l’expo n’ait pas encore été édité. En matière de documentation seuls deux ouvrages sont proposés, l’un sur les arabesques, l’autre sur les dieux dans la culture indienne. On peut aussi se procurer un calendrier composées d'images, lesquelles ont été utilisées pour illustrer mes propos.

Nous avons été surpris par le fait que cette visite soit gratuite, et qu’on nous ait même proposé un café que nous avons bu sur la terrasse. Un accueil très sympathique !

art deco

 

Jours d'ouverture : mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi

Horaires : du mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h ; le samedi de 14h à 17h ; le 1er dimanche du mois de 14h à 17h.

Partager cet article

Repost0

commentaires