Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:37

 L'aller ( 1ère partie)

 Nous avons entrepris cette randonnée avec nos amis récemment débarqués. D’abord,  pour « une petite mise en jambes », puis pour leur faire découvrir L’Entre-Deux, ce village créole que nous aimons énormément.

Un bon dénivelé, un terrain inégal, et  une végétation luxuriante, où les rayons du soleil n’ont pas encore réussi  à passer à cette heure matinale. Avec prudence, le groupe avance ; tous ont les yeux rivés au sol de peur de se faire une entorse. L’arrivée dans le fond de la vallée les laisse pantois : les murets de pierre,  les plantations anciennes (jaquiers, bananiers, litchis) et les plantations récentes (café, pois,ambrevates…) donnent à l’endroit un air d’oasis, de havre de paix. Dans cet îlet, doivent vivre deux propriétaires. Nous descendons dans le lit de la Rivière ( qui se nomme Le Bras de la Plaine) et nous asseyons  près de la cascade qui n’est pas très alimentée à cette époque de l’année, un mince filet descend de la falaise. 

Entre Deux (3)

Puis, nous remontons vers le Pont des Lianes, et c’est l’ascension de l’autre versant en direction du village de l’Entre-Deux. Partis à 8 heures du Bras de Pontho, nous arrivons vers 9h30, aujourd’hui nous ne souhaitons pas relever de défi, de peur de casser le moral à nos marcheurs, pourtant François crève d’envie de garder son rythme habituel.

Nous descendons vers le village, c’est la première fois que nous faisons ce trajet à pied. Et il cela vaut le coup : que de découvertes en cette dizaine de minutes, à notre gauche un champ planté de sauges, maïs, tomates… plus loin un énorme verger bien entretenu rempli de jacquiers, manguiers, des maisons aux murets parés de lianes de passiflores, de lianes de feu.

De très vieilles cases existent encore dans ce village, mais le prix des terrains reste prohibitif. Un habitant nous raconte que sa propriété, achetée 170000 euros voilà dix ans, a triplé de valeur.

 

Entre Deux (4)                                                                une vieille case

Dans un autre jardin, une treille de barbadine. Nous passons devant la case d’Edgar, ce photographe qui réalise des clichés exceptionnels et dont au aurait pu visiter l’atelier – hélas, il nous explique qu’il est en train de déménager cet atelier, la visite ne pourra donc se faire.-

 Plus haut, une jolie case devant laquelle pousse un arbre aux fruits délicieux ( des cerises du Brésil).

Entre Deux (7)

cerise du Brésil

En face, une superbe villa créole blanche que nous photographions à travers  la grille rouillée.

Entre Deux (6)

 Nous passons devant l’église, dominée par le Dimitile dont le sommet commence à se couvrir de nuages.

Entre Deux (5)

 A droite de l’édifice, des travaux de construction : nous regardons quelques instants la pose d’un toit de tôle et restons scotchés par la technique de pliage et de serrage des plaques.

Entre Deux (8)

 Nous allons ensuite boire une dodo dans le bar situé en face de l’hôtel de ville.

Puis, François emmène nos amis voir d’autres maisons créoles en passant près de la crèche, et du stade. Pendant ce temps je rends visite à Félicia et Julien Payet, un couple fort sympathique. Ils  nous avaient fait découvrir leurs caféiers lors d’un passage précédent avec  la tante de Marion.

Partager cet article

Repost0

commentaires