Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 17:19


Nous avons laissé la voiture au parking du Jumbo de Saint Pierre et sommes partis pour deux heures trente de balade (aller-retour) le long de l’Océan jusqu’à l’aéroport de Pierrefonds. Le sentier est superbement aménagé, on y a planté des raisiniers, des palmiers,  les parterres de fleurs sont soignés, des barrières en bois empêchent le marcheur de s’approcher de la falaise qui ne cesse de s’effriter. Trois panneaux neufs mettant en garde contre ce danger ont été installés le long du parcours.

 P1120145 chemin sp P1120148 chemin sp

On constate malheureusement que pendant leurs soirées bien arrosées , certains n’ont aucun scrupule à laisser traîner leurs détritus (cannettes vides, boîtes de carton, sachets…) sur ces chemins que les employés des  municipalités mettent du cœur à entretenir. Pitoyable ! même les kiosques sont parfois dans un état déplorable après le passage des fêtards.

                              P1120152 chemin sp    
                              P1120157 chemin sp

Après la petite chapelle, le ti bon dieu et la grotte rouge de St Expédit , (où se trouve un point d'eau !) on arrive à la Pointe du Diable, où l’ombre se fait plus rare. C’est  un lieu très apprécié par les pêcheurs, on peut aussi y côtoyer à la nuit tombée des demoiselles (rien à voir avec des poissons…) On longe ainsi les roches noires par de petits sentiers où passent  des promeneurs mais aussi des cyclistes, puis on approche d’une plateforme où traîne encore du fer rouillé, ce sont les vestiges de l’ancienne « balance » de Pierrefonds.  On découvre ensuite les restes d’un petit pont de chemin de fer.

                    P1120162 chemin sp 

                    P1120168 sp
Nous grimpons les marches d’un escalier qui nous mène sur un plateau herbacé où trois ouvriers installent une conduite d’eau pour arroser les nouvelles plantations. Puis nous descendons pour emprunter un chemin qui remonte le long de la côte, un vent frais nous rafraîchit. Ici la végétation fait encore défaut. Bientôt nous rejoignons un chemin qui passe à proximité d’un autre pont SNCF, puis nous nous suivons un chemin bordé de gros galets.

                      P1120195 sp

Des margelles en galets remplies de terre attendent des plantations ; ça et là, dans le sable,  il existe déjà des plants qui ne demandent qu’à grandir. Ce sera joli d’ici deux, trois ans ! Bientôt à notre droite, nous  retrouvons le dessin original de Jace qui représente un e évasion.

                      P1120172 sp 
Nous continuons toujours en nous laissant griser par l’air marin et en subissant les rayons brûlants du soleil de 10 heures. François alimente l’un des cairns situés sur le parcours. Un homme sort de l’eau avec ses palmes en tenant dans sa main une flopée de zourites (pieuvres)

Nous avions prévu de retourner sur nos pas après 1h15 de balade, il nous reste encore une vingtaine de minutes  de promenade sur ce parcours aménagé récemment, avant de rebrousser chemin, en longeant cette fois-ci l’aéroport de Pierrefonds, et la base militaire.

P1120201 sp P1120218 sp

                               P1120220 sp
Nous nous retrouvons à notre retour sur un chemin bien damé , qui est l’ancienne voie ferrée.
Cette fois-ci, nous traversons le grand pont, rejoignons la pointe du Diable et longeons la falaise. Au bord de ce sentier, nous avons fait la rencontre de bulbuls, de cardinaux, d’oiseaux tisserins, de lézards à crête qui « lézardaient » au soleil. Et j’ai même pu photographier un papillon !

 P1120217 sp  P1120186 sp

 Finalement si on arrive à l'aéroport, et qu'on ne trouve pas de taxi, rejoindre St Pierre à pied par la côte est jouable, faut compter 1h15 pour un bon marcheur ! En VTT c'est aussi possible et bien plus rapide !

Rectificatif : il paraît qu'il n'existe plus d'accès au chemin du littoral depuis l'aéroport...(info du 3.1.2010)

Partager cet article

Repost0

commentaires