Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 21:13

 A Trois Mares, il suffit de faire quelques dizaines de mètres pour trouver une boucherie, un snack, un magasin d’artisanat malgache, une auto-école puis une cinquantaine de pas pour dénicher une librairie, un autre snack , un médecin, des infirmiers, une épicerie, un kiné, une pharmacie, un fleuriste, un distributeur de billets (ici appelé « gabier »), la poste, la mairie, une bibliothèque, une église, un petit supermarché, une boulangerie, un magasin de légumes, un laboratoire d’analyses médicales…  Tout est concentré autour de la rue Charles Baudelaire.


Une découverte surprenante...

Il y a quelques jours en allant au pain, en face du Score,  j’ai constaté avec horreur qu’un superbe jardin aux arbres centenaires était la proie des bulldozers. J’étais scandalisée.
Là, sur un muret, désormais disparu, s’asseyaient des SDF qui allaient acheter leur dodo à la boulangerie à l’ouverture. Ces hommes faisaient eux aussi partie du paysage… Il leur a fallu déloger. Que de déracinements !

Et à ma grande surprise, j’ai entrevu derrière ce chantier des habitations très anciennes aux murs couverts de ces lamelles de bois qu’on appelle dans le Jura « des tavaillons ». Je me suis aventurée dans le chantier boueux et clos, pour photographier ces petites maisons, vestiges encore habités, de la Réunion profonde, vestiges qui j’espère ne disparaîtront pas du quartier eux aussi….

Partager cet article

Repost0

commentaires