Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 08:55

Hier, comme le temps était gris et que des trombes d'eau s'abattaient sur l'île, j'ai écouté Radio Freedom pour me tenir au courant de la situation météo. On aurait dû mal à concevoir un tel monopole en métropole :  cette Radio gère tous les bobos de l'île et de ses habitants.

Là, une dame signale affolée qu'un morceau de route vient de se détacher et craint qu'une voiture  ne tombe dans son jardin, et immédiatement on prévient la voirie communale qui intervient dans les minutes qui suivent. Puis c'est un auditeur qui appelle pour dire qu'il s'est pris un paquet de mer sur le pare-brise, un autre pour raconter que la Rivière Langevin est en crue, ou encore pour dire que la pluie s'est arrêtée chez lui...ou encore pour demander si l'assurance prenait en charge les dommages subis...la Radio est en liaison avec les pompiers, les communes, les hôpitaux,les écoles, elle fait le trait d'union entre la population et les services. Très louable et efficace. 
Le revers de la médaille : auditeurs font une confiance aveugle à la radio et même se mettent en danger pour elle. Je ne sais combien de fois j'ai entendu la responsable à l'antenne demander à l'auditeur de faire une photo ou un film de l'événement pour les transmettre à la radio... c'est irresponsable ! même si c'est tentant pour l'auditeur de se mettre en danger pour avoir son film publié.
Parfois aussi c'est la cacophonie. Et nombreux sont ceux qui appellent pour ne rien dire...on n'est pas obligés d'écouter, me dira-t-on, c'est vrai ! 


Mais sans Radio Freedom, La Réunion ne serait pas La Réunion...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem
commenter cet article

commentaires