Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 17:44

Le requin n’est pas « un phénomène nouveau » à La Réunion. Si ! Pour les médias qui ne se renseignent pas ou qui ont la mémoire courte. Les journaux, les radios, les télévisions aiment les scoops et font apparaître le requin comme un personnage agressif et sanguinaire, tout ça pour faire du chiffre ! C’est pitoyable et regrettable pour l’image de l’île.

Si ces braves reporters pouvaient seulement admettre que le requin est bien présent depuis des siècles et qu’on en parle déjà dans les chansons de Fourcade et Madoré il y a de ça plus de 60 ans !

Dans le 4e couplet de la chanson « Roulez mon z’aviron » d’Henri Fourcade, le Cafre qui « travaille a bord bateau » affirme que « zot la pas peur requin ».

Les marins comme le Caf ‘ Francisco savent que les requins peuplent l’océan, mais ils ne le redoutent pas. Peut –être que les pêcheurs de cette époque ne prenaient pas la pitance des gros poissons, et qu’ils ne laissaient pas pendre leurs proies sanguinolentes hors du bateau ou encore qu’il ne se mettaient pas en travers d’une planche pour ressembler à des tortues…

Dans la chanson de Henri MADORE intitulée « Z’enfant bâtard » le refrain fait le distinguo :

« Si mi mort dessus  la terre

Enterre à moin dan' cimetière

Si mi mort dan’ sous-marin

moi serve z’appât requin »

On fait bien la différence entre celui qui habite sur terre et celui qui vit dans la mer. Rien de plus naturel que d ‘être enterré si on meurt sur terre, et laissé au monde marin quand on meurt en mer… ?

 

Enfin, dans la jolie chansonnette du « Petit paille en queue » d’Henri Fourcade, le bon sens est roi.On met en garde les enfants contre la non-observation des conseils de prudence.

« Mon joli ti paille en queue

La voulu faire malin »

La pas coute son maman

L’était mangé par le requin »

L’a pas écouté sa maman, comme tous ces baigneurs imprudents qui ne lisent pas les pancartes de mise en garde et tous ces surfeurs inconscients en quête d’émotions fortes.
La mer est aux poissons !

Je vais y aller moi aussi de mon refrain !

« Quelle aberration de voir se multiplier les clubs de surf à la Réunion… En quelques années, ils se sont multipliés par cinq ! Et quel entêtement aussi pour ces pêcheurs de gros, et ces clubs de surf, qui en appellent aux médias pour faire changer la réglementation de pêche (dans une zone protégée) 
C’est tenter le diable que de sortir des zones autorisées aux moment non autorisés. J’appelle ça du  hors-piste réunionnais ! »

 

Illustration : Jace

Dessin de Jace

Dessin de Jace

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans océan
commenter cet article

commentaires