Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 16:13

Va comprendre… Remettons dans le contexte ! Lors de l’atelier tressage proposé par notre association à la Saga du Rhum hier, j’avais réalisé des tresses à dents  (ou tresses dentelle) et entamé le montage d’un chapeau en feuilles de vacoa.

Une fois que le « dôme » du couvre-chef est fini, il faut penser à « casser », c’est à dire plier le brin pour donner un caractère aplati au rebord du chapeau.

Comme Jean Paul avait apporté des « caros » - mot créole pour « le fer à repasser » - pour son exposition « objets lontan », Renée m’a suggéré de mettre un poids sur  mon ouvrage… Aussitôt dit, aussitôt fait.

J’ai posé les deux caros exposés avec l’accord de leur propriétaire.

Pour terminer le travail de pressage à la case, j’ai pris les poids que mon amie Zaza  utilise pour la reliure.

Rode le caro pour casser...
Rode le caro pour casser...
Rode le caro pour casser...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans artisanat
commenter cet article

commentaires