Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 12:30

Des Canaux (490 m) au Piton Cabri (1504m) et descente vers le belvédère. Environ 4 heures pour bons marcheurs

Nous sommes 18 randonneurs de l'Association "Les Jolis Pas" à vouloir découvrir ce circuit et prêts à relever le défi que pose ce dénivelé. Le bus nous dépose sur un petit parking aux Canots, au-dessus de Saint Louis.Un raidillon grimpe vers des champs labourés. Devant l’horizon est barré par les remparts du cirque de Cilaos. Ciel bleu, la journée s ‘annonce sous les meilleurs auspices. Dix minutes plus tard nous quittons la route pour nous enfoncer dans un petit chemin de terre et peu de temps après sommes en vue d’un kiosque d’où on a une belle vue sur l’océan.

Le sentier très agréable, ombragé, est bordé de goyaviers, de fougères, de fleurs mauves Nous débouchons sur une jolie aire aménagée par les Espaces Verts des Hauts du Gol. Table et abri, barbecue. Haies d’agapanthes bleus et blancs. Après une petite pause, c’est reparti, l’ascension continue. Deux minutes plus tard la petite troupe tombe en arrêt devant un bosquet. Que regardent-ils ? Un merle péi ! Il fait bon marcher malgré les efforts qu’exige de dénivelé.

 Les petites baies du petit houx qui sont rouges vers Noël, jalonnent le chemin. Ti Yab nous assure qu’on peut les manger, il le faisait quand il était enfant. Nous osons : elles ont un peu le goût des baies d’aubépine. Nous voilà au pays des racines. Il faut avancer les yeux rivés au sol, et ne pas coincer son bâton dans ces pièges. La vue sur les contreforts du cirque avec la vigne marronne colonisatrice au premier plan est superbe.

Commence le règne des Fougères arborescentes. Vues sur une vallée. Quelques plants de thé sauvage poussent çà et là. Elise et Jean Jacques en cueillent les « cœurs » (extrémités)  tendres pour les faire en infusion ce soir. Le chemin devient plus étroit et passe au milieu de plantes qui « grafinent » les jambes nues. Le sentier passe entre les cannes et aboutit dans une zone joliment plantée de géraniums, mais aussi de toutes sortes de fleurs et de légumes. C’était un lieu autrefois planté de néfliers qu’on appelle ici « bibasses ».

Sylvie aimerait acheter de l’essence de géranium et tout le groupe consent à s’arrêter. La famille Poudroux nous fait visiter le domaine, voir l’alambic. Ils ont replanté le terrain familial. Une réussite ! Ils se plaignent néanmoins que de « chasseurs de tangue » décrochent les barbelés et se permettent d’entrer dans le jardin pour se servir. Quand je leur demande la nature des fruits bizarres qui poussent sur un de leurs arbres, ils m’expliquent que ce sont des « citrons péi ». Zaza me précisera qu’il s’agit là de « citrons galeux ».Les sympathiques habitants de ce verger iront nous gauler des fruits et rempliront nos sacs à dos de cette manne. Un poids supplémentaire à porter mais nous sommes tous très heureux de ce geste généreux ! Nous sommes restés une vingtaine de minutes dans ce petit paradis.

Nous continuons à monter entre les champs de géranium et sommes à une bifurcation où nous nous  attendons. Nous entrons dans une forêt. Nous sommes sur le chemin de Piton Cabri. De petits champignons bleus attirent notre attention. La forêt de cryptomérias est sèche, le sol marron et l’absence de végétation sur ce passage très emprunté nous changent de ce que nous avons vécu auparavant.  Pendant près de ¾ d’heure nous poursuivons la montée dans cette forêt et atteignons un kiosque, petit arrêt pour nous désaltérer. Nous sommes au sommet du Piton Cabri. Une descente difficile est annoncée. Difficile oui, mais quel spectacle !

A chaque virage la vue sur le Cirque de Cilaos réserve d’autres surprises. Nous arrivons à la bifurcation des chemins allant à Bras Patate et Piton Cabri. Joli belvédère. Nous nous asseyons là pour casser une graine tout en profitant de la vue. L’idée de marcher sur une route à partir de la Fenêtre n’emporte pas l’adhésion. Imel sera le seul à faire cette boucle supplémentaire. Nous décidons de prendre la direction de Bras Patate. Nous rejoignons la route en coupant par « le pré fleuri », une zone aménagée prise d’assaut par la foule le dimanche. Une association fête déjà Noël pour ses membres. Un petit sapin de Noël a été amené là …

Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé
Une belle ascension vers Piton Cabri : 1000 m de dénivelé

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans randonnée
commenter cet article

commentaires