Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 17:01

Nous traversons La Nouvelle et après un petit arrêt devant l’église nous nous asseyons sur la terrasse en gazon de la boulangerie. Puis nous prenons le GR vers Marla pour rejoindre notre gîte  « le JACQUANELLE. » Il ouvre à 15 heures.  Il est 14h55, il nous faut descendre  un sentier très escarpé. L’endroit est plaisant : loin du rythme trépidant de la Nouvelle. On passe devant un camping, des écriteaux en bois indiquent la direction. Nous passons devant un beau poulailler rempli de coqs, franchissons un portail et nous voilà dans un décor sympa.

Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle

Christelle nous accueille. Son mari est dans la cuisine. Elle nous explique le choix du nom "Le Jacquanelle" pour leur gîte. Autrefois le lieu était un camping et s'appelait "le trou de jaques" en raison des nombreux jaquiers qui y poussaient. Et comme sa famille cultivait la cannelle, il a été décidé de reprendre et d'associer les noms "jaques" et "cannelle".

Des agapanthes bleus et blancs, de jeunes bananiers, des tamarins…le gîte est récent, la végétation n'est pas encore luxuriante, mais ça ne saurait tarder.

Sur un versant descendant peu pentu, face aux remparts du Cirque de Mafate, quatre petites cases aux toits rouges se succèdent : la case où l'on mange, la case des familles qui réservent des chambres doubles, un peu plus bas une case de deux dortoirs de six lits (3 lits superposés) et encore une aces avec un dortoir de six (douche italienne svp !) Dans chaque dortoir nous attendent de bons draps de coton ede couleur et des couettes très douces.

Des sanitaires suffisants et proprets (2 douches et deux WC pour 12 personnes) Lavabos et miroirs. Devant chaque case, des varangues et des fils à suspendre le linge, des tables et chaises pour tous les randonneurs.

Nous nous déchaussons et buvons une bonne dodo en attendant le reste de la troupe. Nous serons 18 ce soir : 18 randonneurs des Jolis Pas. La pluie commence à tomber, mais nous sommes à l'abri. Il nous fauta attendre l'heure du dîner : 19 heures. pas de cartes pour tuer le temps, nous bavardons à bâtons rompus.

Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle

La fumée s'échappe de la première case : ici on cuisine comme autrefois "au feu de bois", une cuisine lontan ! C'est le maître de maison qui prépare les brèdes et le cari. Son épouse s'occupe de l'entrée et du dessert.

Le repas est copieux : tourte de brèdes chouchous à la sardine en entrée. Puis civet coq -excellent  - avec riz , grains et rougail. Un délice ! En dessert, un gâteau à la banane. Punch en apéro et rhum arragé au faham en digestif ! La  bouteille de vin vaut 20 euros, on n'en prendra qu'une. Une bouteille suffira.

Pour redescendre dans le "fénoir", il farda allumer nos torches. Quelques lampes solaires délimitent les chemins d'accès aux dortoirs. Demain matin réveil à 6 heures ! Le petit déj est servi à 7 heures.

L'hélicoptère ronfle sur Mafate aux aurores. certains diront qu'ils ont déjà entendu ronfler un hélicoptère au-dessus de leur tête la nuit. C'est ça les dortoirs !

 

Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle
Mafate : Le gîte Jacquanelle à la Nouvelle

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Hébergement
commenter cet article

commentaires

Jean François 10/05/2017 14:56

Bonjour Jacqueline,
J’ai lu ton article concernant le gite se trouvant à Mafate, et il m’a directement plus. Je suis comme on dit un petit passionné de natures et de paysages, j’adore aussi prendre des photos, mais surtout passer du temps avec ma famille. Ici, Mafate me semble être une destination passionnante pour mes aventures.
J’ai donc décidé de partir sur l’île de la Réunion et de voir ce qu’on appelle par le cirque rouge. Par contre, le choix de mon hébergement me tracasse un peu, car je ne connais pas la région. J’ai fait quelques recherches et j’ai découvert qu’il est préférable d’y aller à pied ou d’y louer un hélicoptère. Si tu as d’autres gîtes à me proposer, ça me ferait plaisir.
Merci et au plaisir de vous relire