Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 12:23

« Merci à vous et à tous les visiteurs de l'Insectarium de La Réunion; ce fut un grand bonheur de vous faire découvrir les arthropodes (insectes, crustacés, myriapodes et arachnides) de notre île...la structure a été mise en liquidation judiciaire. Blandine CELLIER, votre animatrice nature (Ecologie - Entomologie) pendant 18 ans à l'Insectarium, au chômage ce mois-ci.

Si ma la gagn donn a zot le gou protèz nout patrimwan, mwin lé bien conten! Du ti baba o gramoun, merssi zot tout. " Blandine CELLIER

CONSTERNATION, en lisant ce courrier de lecteur, je découvre qu’un maillon important du patrimoine de la Réunion est menacé d’extinction. Cette fois –ci ce ne sont pas seuls les insectes qui sont visés, mais aussi les passionnés de l’insectarium à l’instar de Blandine CELLIER qui animait cet endroit avec compétence et amour. La Réunion, ce n’est pas seulement le surf, la baignade, la randonnée, c’est aussi un patrimoine faunistique et floristique à défendre.

Mais que font donc les responsables du Tourisme, les élus de la commune du Port et ceux de la Réunion ? N’ont-ils pas conscience que l’insectarium mérite un autre sort Nous avons des spécialistes qui savent accueillir, communiquer et parler de leur belle île, et voilà qu’on les congédie ! Incompréhension… Colère !

Déjà en octobre 2015, J.C. un lecteur de mes articles s’indignait déjà du peu de moyens qu’on offrait à cette structure.

« La commune du Port qui a le mérite d'avoir accueilli cette structure - n'a pas su en distinguer tout le potentiel - seule structure du genre dans l'océan indien elle aurait pu se développer et devenir au fil des années une vraie vitrine régionale - il n'y a pas eu la volonté politique de lui donner toute sa dimension par manque de moyens - le concept ne doit pas être abandonné bien au contraire - il doit être repensé, optimisé - il faut lui trouver un nouveau statut plus pérenne, redéfinir sa mission, lui trouver de nouveaux locaux en adéquation avec l'attente du public et + de moyens bien évidemment., ce serait vraiment pitoyable de laisser péricliter un tel concept après tant d'années d'effort de la part ce personnel passionné et riche de connaissances et de savoir faire en botanique, entomologie, élevages etc... »

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans Patrimoine de l'île
commenter cet article

commentaires