Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 18:50

A l’entrée de Saint Jo, je voulais prendre la direction habituelle, longer les supermarchés… et j’ai découvert avec surprise qu’on pouvait contourner la ville par le haut : une toute nouvelle route large, au revêtement impeccable, avec ronds-points et ponts… une route qui désengorge le bas…et ça bouchonne quand même sur la fin...

Cet après-midi j’avais emmené une connaissance à Saint Joseph et je devais meubler une heure et demie en l’attendant.

J’ai donc décidé de sortir de la ville et de la circulation après avoir déposé mon passager près de l ‘église. Direction Langevin.

Il faisait très chaud et la perspective d’une bonne bière bien fraîche au Bar du Benjoin me plaisait. J’ai donc garé la voiture devant le Benjoin, qui n’a toujours pas planté l’arbre qui lui a donné son nom. J’en ai fait la remarque à la serveuse, une jeune fille très avenante. J’ai eu la confirmation que le snack organisait toujours les bals du dimanche et que des bus y déversaient les danseurs.

Saint Joseph et la Rivière Langevin…

Quand j’ai demandé une Dodo, elle m’a proposé trois variétés de dodos : la normale, une dodo au citron, et une dodo aux letchis. Voilà, désormais on peut boire des dodo « Métiss ». 2,50 pour une bière, hum… je n’avais pas lu l’affichage avant. Je pense qu’elle devrait être moins chère !

De jeunes touristes affamés se faisaient expliquer les termes de « boucané » et « ti jaque ». Servis, ils sont partis s’asseoir sur la berge pour manger leur barquette.

Saint Joseph et la Rivière Langevin…
Saint Joseph et la Rivière Langevin…

Comme j’avais toujours très chaud, j’ai pris la direction de la rivière. J’ai enjambé les grosses roches volcaniques, me suis déchaussée et suis allée me promener dans un bassin d’eau claire. Le maillot de bain était resté dans le coffre de la voiture, mais je craignais de rater mon rendez-vous à Saint Joseph, raison pour laquelle je ne me suis pas baignée. Un groupe d’une dizaine d’ados s’amusait en amont à sauter dans un bassin et à glisser dans les petites cascades.

J’y suis restée une demi-heure. C’était reposant. On entendait le clapotis de l’eau, le chant des oiseaux et les défis que se lançaient les jeunes plongeurs.

Ce n’est pas pareil le dimanche quand toute l’île se donne rendez-vous ici pour le pique nique.

Saint Joseph et la Rivière Langevin…
Saint Joseph et la Rivière Langevin…
Saint Joseph et la Rivière Langevin…
Saint Joseph et la Rivière Langevin…

De retour à Saint Jo, j’ai fait un peu de lèche-vitrine ou plutôt je suis entrée dans des magasins de vêtements où j’appréciais la clim ! Un monde fou se presse dans les boutiques : on achète, on achète,… Noël est proche.

Sur la place de l’hôtel de ville, un manège et une « baraque à sous » sont installés. Des gamins de 6 ou 7 ans jouaient là comme on joue aux machines à sous dans les casinos… Décidément, je n’arrive pas à souscrire à ce formatage des futurs consommateurs…

En attendant mon passager, j’ai pris place sur un muret à l’ombre devant un foyer et ai fait la conversation avec un monsieur âgé de St Jo, en taillant des lanières dans les feuilles de vacoa ramassées plus tôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans villes de la Reunion
commenter cet article

commentaires