Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 11:27
Le sentier Dassy : joies et peines…

Le sentier que nous avions coutume d’appeler "le Sentier du Bras de la Plaine" a été baptisé « Sentier Dassy »

De nombreuses recommandations figurent sur le panneau à l’entrée du chemin : passages vertigineux, surveillez les enfants, passage glissant, passerelle…

Le sentier Dassy : joies et peines…

Mais ce sentier me plaît énormément pour de nombreuses raisons : beauté des lieux, leur caractère sauvage, les gros rochers qu’il faut contourner, les chants des becs roses dans les ramages, la rencontre de sportifs de tous niveaux, d’amateurs de rando, de locaux qui bavardent en créole. Ce matin j’ai été surprise par le nombre très important de femmes, de tous âges, qui couraient. Des habituées. Je n’ai croisé que deux groupes de touristes… Il n’était que 7h30 !

Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…

Je me suis arrêtée quelques instants dans le lit de la rivière où la cascade n’était qu’un petit filet de gouttes, puis j’ai poussé jusqu’à la passerelle avant de rebrousser chemin.

Il est vrai que pour un marcheur non averti, mal chaussé et peu habitué aux inégalités du terrain, cette promenade peut s’avérer périlleuse, surtout après de fortes pluies quand le sol est détrempé et qu’on glisse sur les « galets ».

Ce matin, alors que le sol était sec, et que les conditions étaient idéales pour faire une belle descente vers le Bras de la Plaine, cela n’a pas empêché une touriste de faire une chute et de se blesser au genou sur « le seul caillou pointu du sentier» (selon elle).

Heureusement que l’incident est survenu en début de parcours, à dix minutes du départ.

Comme son genou était bien entaillé et saignait, le médecin -secouriste sur les lieux, a préféré jouer la prudence et lui envoyer ses collègues avec une civière.

J’étais en train de faire mes derniers pas sur le sentier quand je les ai vu arriver. Les deux gaillards bien costauds étaient en train de descendre dans la pente abrupte. Un Réunionnais les a encouragés en leur disant que le la blessée n’était pas trop loin. Les secouristes avaient aussi eu l’information que la victime était un poids léger, une chance !

Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…
Le sentier Dassy : joies et peines…

On peut comprendre pourquoi la zone de stationnement est réglementée à l'entrée du sentier : il faut toujours laisser l'accès aux véhicules d'intervention.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans randonnée
commenter cet article

commentaires