Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 18:20
A vélo vers l’Etang du Gol

(50 minutes aller-retour.)

Avec Sylvie et Elizabeth, j’ai fait hier matin une belle balade à vélo vers l’Etang du Gol. Nous avons garé nos voitures près du Golf de l’Etang Salé. Puis nous avons enfourché nos bicyclettes.

Nous traversons la route, passons sous la quatre voie. Nous longeons cette quatre voie sur un sentier large pendant un quart d’heure. La proximité de circulation fait perdre un peu de charme à la promenade mais nous bavardons et passons à l’ombre de beaux flamboyants, de "cassis" et de bois blancs… finalement cela ne nous dérange pas plus que ça.

Bientôt nous nous rapprochons des rives de l’Etang du Gol, un plan d’eau sauvage, protégé. Nos pneus s’enfoncent un peu dans le sable noir, de temps à autre. Il faut passer la bonne vitesse pour assurer sur le sol meuble. Si on ralentit, c’est la chute !

Nous voilà bientôt entre océan et étang.

L’air marin est vivifiant, il atténue les effets de la chaleur. Il est déjà 10 heures. Aucun dénivelé, la piste est plane.

A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol

A notre droite, des dunes basses de sable noir végétalisées et des plages de galet, à notre gauche, l’étang et ses abris à oiseaux et les versants ensoleillés d’Etang Salé les Hauts, de La Rivière Saint Louis, du Gol.

On a envie de s’enfoncer dans l’herbe touffue pour s’approcher des bords et observer les oiseaux aquatiques, mais à cette heure, ils sont rares…

A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol

Un cycliste ennuyé par le dégonflement de son pneu fait appel à nous pour avoir une pompe. Il nous raconte qu’il vient d’être opéré des ligaments croisés antérieurs et que son médecin lui a conseillé de faire du vélo pour retrouver sa motricité. Chapeau !

A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol

Nous rebroussons chemin après avoir posé pour l’appareil photo coincé dans la fourche d’un filaos. Il fait de plus en plus chaud, les rayons sont attirés par le sable noir. Sans couvre-chef et sans eau une telle promenade peut être un calvaire. Des martins, des oiseaux blancs et des cardinaux chantent dans les branches. Nous rejoignons la route…

Mais la balade ne s’arrête pas là, mes copines ont envie de me faire découvrir un autre itinéraire (à suivre)

A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol
A vélo vers l’Etang du Gol

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Dallem - dans sport
commenter cet article

commentaires

Chris 16/12/2015 15:59

Bonjour et merci pour le partage.
De retour de la Réunion en région parisienne depuis un peu plus d'un an, c'est pour moi toujours un bonheur de vous lire.
Ah, nostalgie quand tu nous tiens!
Dans quelques années l'heure de la retraite sonnera, alors peut-être ferons nous le choix de revenir pour nous y installer ou y vivre une partie de l'année.
Mais en attendant, je continuerai à vous lire pour garder le lien avec cette île que j'aime tant.
Vous semblez vous y trouver bien et être très bien intégrée.
Je vous souhaite de joyeuses fêtes.

Jacqueline Dallem 16/12/2015 17:33

Joyeuses Fêtes à vous aussi. Si je pouvais envoyer des letchis et des mangues à tous ceux qui aiment la Réunion et qui en frustrés à Noël, frustrés de soleil et de fruits, ce serait formidable, mais j'en connais tellement des "frustrés de la Réunion"que ça me ruinerait. Alors je me contente de partager mon vécu et mes jours heureux sur l'île… Je vous envoie un grand rayon de soleil. Jacqueline