Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 18:01
La ligne T 4 des Cars Jaunes… une expérience !

Je décidais ce jour-là de prendre un car pour l’aéroport Roland Garros à 15h30.

"Inutile de réserver" vous dit- on au téléphone quand vous vous renseignez : on vous explique qu’à cette heure quasiment personne ne prend le car T pour l’aéroport. En réalité les places étaient quasiment toutes occupées à l’heure dite.

Cette ligne T4 mise en place en janvier 2016 me semblait intéressante du fait qu’elle était directe et évitait le changement à la gare routière de Saint Denis. Inutile de transbahuter les bagages. Seulement 5 euros pour le trajet mais il faut s’attendre à passer dans toutes les communes de la côte 0uest de l’île et la durée annoncée est de 2h15.

Le car parti à l’heure n’arrivera à l’aéroport que vers 19h15 ! (soit 3h45 de route). C’était le soir d’un basculement de voies le long de la corniche suite à des éboulements. Nous aurions pu être dans les délais mais c’était sans compter sans les automobilistes indélicats qui prenaient certaines bretelles au Port pour rentrer plus haut par La Possession … et notre chauffeur qui restait sur sa voie s’armait de patience. Arrivé à destination, il était hors de lui, ses nerfs avaient été mis à rude épreuve.

Je regrettais seulement de ne pas avoir prévu les boules Quiès parce que j’ai dû subir Radio Freedom – le volume au maximum- pendant toute la durée du trajet !

Heureusement que mon avion ne partait que vers 21 heures ! Et heureusement que j’avais pris cette option car trois de mes amis avaient proposé de m’emmener. Quel stress cela aurait généré s’ils étaient partis deux heures avant comme ils en ont l’habitude… Déjà en temps normal, faire 1h30 à l’aller et la même chose pour le retour n’est pas très réjouissant… Je leur ai évité ce calvaire dans les bouchons…

Les CARS Z’ECLAIR au nom prometteur, ont dû connaître le même sort !!!

Et je reste persuadée que la nouvelle route du littoral ne résoudra pas ce problème d’engorgement de l’île !

La ligne T 4 des Cars Jaunes… une expérience !
La ligne T 4 des Cars Jaunes… une expérience !
La ligne T 4 des Cars Jaunes… une expérience !
Published by Jacqueline Dallem - dans circulation
commenter cet article
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 10:25
La vanille au marché de St Pierre

Les stands se sont multipliés au fil des années au marché forain de Saint Pierre du samedi matin. Parfois on hésite à s'approvisionner là, redoutant que l'on ait affaire à des gousses de Madagascar. Il est aisé de les différencier : les gousses de la Réunion sont estampillées. Chaque gousse porte une marque. Demandez si c'est de la "vanille Bourbon". Les prix oscillent entre 1 euro et 2,50 euros la gousse...

Evitez d'acheter les jolis étuis en bambou, la présentation est belle mais ils donnent un goût à la vanille. Ou alors demandez au vendeur de les mettre sous vide avant l'emballage. N'achetez pas de vanille déjà sous vide. Préférez comme contenants les tubes en verre...

Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 12:42

C’est la saison des longanis, mais aussi des pitayas.

longanis et pitayas
longanis et pitayas

longanis et pitayas

0n peut encore trouver des mangues, des ananas ainsi que des clémentines, du raisin… (les deux derniers ne sont peut être pas produits sur l’île, à vérifier… )

Les fruits au marché fin février-début mars
Les fruits au marché fin février-début mars
Published by Jacqueline Dallem - dans fruits de la Réunion
commenter cet article
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 12:11

Le Réunionnais a un savoir-faire ancestral, légué par les gramouns. Il sait préparer le rhum avec des plantes, du sucre de canne ou du miel, et utilise certaines de ses créations comme médicament, à petites doses évidemment. Le plus souvent, il le sert en apéro. Au marché de Saint Pierre, on trouve son bonheur.

Feuilles de cannelle, girofle, citronnelle, auxquelles on ajoute de l’ananas, des bigarades, du jamblon, des letchis ou encore de la mangue… voilà ce que proposent certains vendeurs au marché forain le samedi matin.

Mais chaque famille a ses spécialités, l’une préférera le rhum aux goyaviers, l’autre aux letchis… d’autres préfèreront le parfum du faham.

Le rhum arrangé
Le rhum arrangé
Published by Jacqueline Dallem - dans tradition
commenter cet article
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 08:03

Surprise un matin au réveil...

Un endormi tout vert (un mâle) se contorsionnait autour d'une branche dans le jardin. Nous sommes restées de longues minutes à l'observer.

Un hôte dans le jardin de Marie Claire.
Un hôte dans le jardin de Marie Claire.
Un hôte dans le jardin de Marie Claire.
Un hôte dans le jardin de Marie Claire.
Published by Jacqueline Dallem - dans faune
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 23:55

Ayant prévu une expédition d'un mois au Laos au départ de la Réunion, je vous invite à me suivre en cliquant sur mon lien "carnets de voyage Laos" ou à me retrouver sur le blog "jacqueline-dallem.blogspot.com". Nous avons déjà quatre jours de découvertes derrière nous, et ce matin quittons Vang Vieng pour faire six heures de bus à destination de Luang Prabang. À bientôt. Jacqueline

Published by Jacqueline Dallem
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 11:52
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo

Ek Pêcheurs Golet, sé toujours la fête ! L’Association de Grands Bois a organisé une sortie pour ses membres ce dimanche dans les Hauts de St Paul.

Au programme : le point de vue sur Mafate depuis le Maïdo, visite d’une distillerie de géranium et repas créole chez Doudou.

Dans la soute du car avaient pris place un rouleur, un kayamb, un djembé, une guitare, une caisse claire…

Aux 50 passagers du car se sont rajoutées 15 personnes venues par leurs propres moyens.

Au cours du repas, les 65 convives se sont régalés : cari poisson, cari poulet ou cari porc, brèdes, galette des rois… On pouvait choisir de manger avec couteux et fourchettes le cari servi sur assiette ou manger avec les doigts un cari à l’ancienne, servi dans un van couvert d’une feuille de bananier.

Huit musiciens, jeunes ou moins jeunes, ont animé cette journée. Et tous les participants ont chanté ou dansé. Maloya, séga, mais aussi java ou valses ont rythmé l’après-midi.

Deux chansons ont été interprétées par la jeune star de la journée. Quadrille créole et quadrille valse en costumes et danses en ligne ont aussi eu du succès.

Et dans le car, sur le chemin du retour, tout le répertoire des classiques a été chanté à l’unisson : Fleur fanée, roulez mon z’aviron, la case en paille, grand-mère dada, toué jolie,…

Vers 17 heures Jo le président et le chauffeur de car ont réussi à rassembler ses troupes, avec difficulté. Et vers 18h45 tous sont descendus à Grands Bois devant le siège de l’association

"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
"Pêcheurs Golet"de sortie au Maïdo
Published by Jacqueline Dallem - dans association
commenter cet article
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 15:20

Depuis quelques soirs, avec Marie Claire, nous faisons une petite promenade dans les champs de canne, au pied du Piton Montvert, à Montvert les Bas.

Dans le Chemin des Dentelaires, nous nous sommes arrêtées vers 19h15 pour contempler le coucher de soleil dans l'océan. Ici la vue s'étire de Grands Bois à Saint Louis. Et aucun fil électrique ne gêne la prise de vue.

Souvent le soleil joue à cache-cache avec les nuages avant de disparaître. Et ce sont les gros cumulus près des montagnes qui rosissent.

Coucher de soleil sur St Pierre
Coucher de soleil sur St Pierre
Published by Jacqueline Dallem
commenter cet article
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 17:53

Les lève-tard à la Réunion sont souvent frustrés de ne voir les superbes paysages des cirques depuis les remparts. Dès 9 h les nuages montent et cachent les îlets et forêts au fond de ces impressionnantes cuvettes.

Ce matin, je me rends en car au Maïdo avec une cinquantaine de membres de l’association « Pêcheurs Golet »

Partis vers 7 h de Grands Bois nous faisons plusieurs haltes avec le bus avant d’arriver au sentier du rempart.

Et au sommet, toute la petite troupe est déçue de ne voir que du brouillard dans le fond du cirque de Mafate.

Comme nous avons plaisir à bavarder ensemble, nous restons là, sans trop y croire et nous amusons à prendre des photos. Photos de néant, de sourires, de lunettes sans vue, de balades le long du rempart.

Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…

Tout à coup le brouillard est chassé et les îlets réapparaissent comme par magie : on peut reconnaître l’île de la Nouvelle, celui de Marla, le Bronchard…

Comme quoi, même si on n’a pas été là à l’aube où toutes les conditions sont généralement requises, il se peut que le voile se lève quelques minutes avant de se refermer… Un peu de patience et de chance peuvent suffire…

Une solution pour ne pas faire chou blanc, serait peut-être de dormir au "Guillaume" la veille pour être au Maïdo au lever du soleil et jouir de ce spectacle…

Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Le cirque de Mafate vu du Maïdo…
Published by Jacqueline Dallem - dans sites et paysages
commenter cet article
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 17:33
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour

1000 m de dénivelé positif

Participants : Hartmut, Tine, Finia et moi.

Partis du Bloc à Cilaos (altitude 1380 m) nous comptons rejoindre le refuge de la Caverne Dufour (alt 2479 m) pour nous y reposer avant de tenter l’ascension du Piton des Neiges. Un beau dénivelé de 1100 m !

Nous garons notre voiture au parking du Bloc, au-dessus de Cilaos, sur la route de Bras Sec. Il est 10h45.

Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour

Le panneau situé au Bloc, dans la Forêt de cryptomérias du Matarum, annonce 3h30 sur les GR R1 et GRR2.

L’ascension commence dans la forêt de cryptomérias. Il est 10h45 ! Le sentier monte sec dans les bois de couleur. Les vues sur la cirque de Cilaos sont imprenables : nous nous régalons.

Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour

Nous traversons des zones où poussent les tamarins des hauts ; la barbe de St Antoine dans le brouillard naissant donne un cachet mystérieux à la forêt. La montée est ardue. Ananas marron, fleurs z’anneaux, mahots, tan rouge… la végétation est variée. Deux merles péi jouent dans les branches.

Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour

Au bout de deux heures nous voilà près d’un abri, le point d’eau est sec ! Nous restons là pour pique-niquer et reprenons la route. Le brouillard est bien là ! il faut mettre la polaire.

Sommes toujours étonnés par les reliquats en plastique que des randonneurs mal éduqués laissent traîner.

Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour

Nous marchons un quart d’heure. Bientôt Tine sent les effets de l’altitude et la difficulté du terrain la décident à rebrousser chemin avec Finia qui souffre du genou. Elles redescendent sur St Pierre et viendront nous chercher le lendemain.

Hartmut moi continuons notre progression sur cette voie escarpée et atteignons le pont de jonction des GR avant la descente vers le gîte vers 15 heures. Les nuages nous enveloppent, le relief est moins végétalisé, branles verts et branles blancs dominent.

Il nous reste quelque minutes avant d’atteindre le refuge.Il est 15h15 quand nous entrons dans le gîte.

Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Du Bloc de Cilaos au refuge de la Caverne Dufour
Published by Jacqueline Dallem - dans randonnée
commenter cet article